• nl
  • fr
  • de
  • en
  • À l’occasion du festival culturel Anvers Baroque 2018. Rubens inspire, l’asbl Monumentale Kerken Antwerpen (Églises monumentales d’Anvers) a mis sur pied, en partenariat avec Toerismepastoraal Antwerpen (Topa) (Tourisme pastoral Anvers), certaines activités permettant de (re)découvrir Pierre Paul Rubens (1577-1640) et le patrimoine baroque. Depuis, les activités suivantes enrichissent l’offre permanente des cinq églises monumentales.

    Bonjour … je m’appelle BoO

    Âge : 5 à 12 ans
    Langues : néerlandais, français, anglais, allemand et espagnol
    Prix : disponible gratuitement dans chaque église (excepté dans l’église Saint-Jacques)

    Coffret pédagogique pour les familles

    Les fiches de proposition d’activités constituent le point de départ pour découvrir en famille, de manière ludique et instructive, l’histoire et les trésors de chaque église. Accompagnez le petit fantôme dans son exploration et transformez une visite d’église en une expérience passionnante.

    Une sélection de réactions de nos visiteurs :

    « Oui, c’est pour les enfants, mais je l’ai fait dans chaque église […] cela aide à regarder avec plus d’attention, plus en hauteur, plus vers le bas. Génial ! »

    « Je trouve que c’est une super bonne idée, parfois un peu compliquée, mais avec vos bons conseils, on y est finalement arrivé. Continuez ! »

    « Amusant et utile pour laisser jouer les enfants. »

    Promenade

    Sur les traces de Rubens, une exploration biographique le long des églises monumentales

    « Un voyage dans le temps et un portrait de l’artiste comme vous ne l’avez jamais connu. »

    – E.H. Rudi Mannaerts, curé de l’église de Saint-André

    « Grâce au peintre Rubens, les églises monumentales d’Anvers peuvent s’enorgueillir d’un éventail de chefs-d’œuvre baroques. Le baroque est un style plein de drame, d’émotion, de mouvement et fait un usage ingénieux de la lumière et de l’obscurité. Rubens y a encore ajouté un ingrédient personnel : une joie de vivre communicative et une attention à tous les détails de la vie humaine. »

    – Leen Huet, écrivaine

    Une visite aux églises monumentales d’Anvers se lit comme une biographie de Pierre Paul Rubens. Laissez-vous guider dans l’église Saint-André, la Cathédrale Notre-Dame, l’église Saint-Paul, l’église Saint-Charles-Borromée et l’église Saint-Jacques et découvrez leur lien étroit avec l’artiste baroque suprême des Pays-Bas historiques.

    Vous suivez son évolution d’étudiant talentueux, curieux du monde et avide d’apprendre à l’artiste brillant et polyvalent, le développement de son réseau à Anvers et les heurs et malheurs qu’ont vécus sa famille et lui. Les portes s’ouvrent grand sur des chefs-d’œuvre de Rubens. Réalisés il y a des siècles pour rehausser le faste des églises, ils servaient en outre de propagande pour la Contre-Réforme, un mouvement de réforme qui devait rétablir la foi catholique, une réaction virulente à la Réforme protestante. Parallèlement, ces œuvres ont en même temps contribué à la diffusion du nom et de la renommée de Rubens.

    Pour les visiteurs individuels :

    Téléchargez la promenade via l’application Antwerp Museum (antwerpmuseumapp.com)

    Prix : gratuit
    Langues : néerlandais, français, anglais, allemand, espagnol et italien
    Distance de la promenade : 2,5 km

    Pour les groupes :

    Les groupes peuvent suivre une visite guidée par un guide expérimenté. Il y a le choix entre deux itinéraires différents.

    Itinéraire 1

    L’art de Rubens n’est pas tombé du ciel. Aussi personnels que puissent être son style et son talent, ils lui viennent de quelque part. Son voyage d’études en Italie (1600-1608) est connu, mais quelle inspiration précisément a-t-il puisée là-bas et pouvons-nous la reconnaître dans ses chefs-d’œuvre anversois ?

    Le jeune Rubens a d’abord appris le métier d’artiste peintre à Anvers, en particulier auprès de l’humaniste Otto van Veen (1556-1629). En contemplant le célèbre tableau L’Érection de la Croix, aujourd’hui dans la cathédrale, on découvre à quel point Rubens est redevable à son maître principal et à son chef-d’œuvre dans l’église Saint-André. Pas à pas, on voit Rubens se développer et devenir le personnage qu’il est devenu : un grand maître de la peinture baroque qui dépasse ses maîtres et ses prédécesseurs. Rubens atteint l’apothéose de cette maîtrise dans l’église Saint-Charles-Borromée où il dessine les ébauches de quelque 39 plafonds et autres éléments architecturaux.

    Vous découvrez par ailleurs l’homme de famille et l’homme de foi qu’était Rubens. Où a-t-il été à l’école ? Dans quelle église s’est-il marié et a-t-il fait baptiser ses enfants ? Où allait-il à la messe le dimanche ? Durant Croissance de Rubens, toutes vos questions trouveront réponse.

    Croissance de Rubens débute à l’église Saint-André, fait ensuite halte à la Cathédrale Notre-Dame et se termine à l’église Saint-Charles-Borromée.

    Informations pratiques

    Quand : lundi – samedi à 14.00 h, uniquement en saison estivale (avril – octobre)
    Durée : 150 minutes
    Nombre de participants : maximum 20 personnes par groupe
    Prix : 120 € par groupe pour le guide, le prix d’entrée à la cathédrale n’est pas inclus et doit être payé par le responsable du groupe à l’accueil.
    Langues : néerlandais, français, anglais et allemand

    Infos et réservations : info@topa.be. Veuillez réserver au moins trois semaines avant la date souhaitée de la visite.

    Itinéraire 2

    Surtout au début du XVIIe siècle, lorsque la Trêve de douze ans (1609-1621) installe une période de paix et de prospérité, les églises et chapelles anversoises sont ornées d’œuvres d’art. À la veille de cette période, l’ambitieux et talentueux Pierre Paul Rubens revient d’Italie. Il reçoit aussitôt des commandes de retables, en premier lieu des dominicains. Pour leur église Saint-Paul, Rubens en réalise plusieurs, de style très différent de ses tableaux, mais savez-vous aussi pour quelles autres raisons il fréquente régulièrement cette église pendant plusieurs années ?

    Rubens doit la commande de La Descente de Croix, son œuvre anversoise la plus célèbre, à son ami Nicolaas Rockox, le doyen de la guilde des couleuvriniers qui possédait à l’époque son autel à la cathédrale de Notre-Dame. Il s’agit d’une scène iconique copiée à l’infini et qui a d’ailleurs inspiré d’autres genres artistiques. On peut en admirer quelques beaux exemples à l’église Saint-Jacques, la dernière halte de la visite Gloire de Rubens.

    C’est en effet là que se termine l’exploration biographique de Rubens : sur sa tombe. Outre des peines et des deuils, la famille Rubens a aussi connu des joies dans son église paroissiale : un mariage et quelques baptêmes. Rubens fréquentait-il l’église à d’autres moments ? Vous le découvrirez lors de la visite.

    Gloire de Rubens débute à l’église Saint-Paul, fait halte à la cathédrale Notre-Dame et se termine à l’église Saint-Jacques.

    Informations pratiques

    Quand : lundi – samedi à 14.00 h, uniquement durant la saison estivale (avril – octobre)
    Durée : 150 minutes
    Nombre de participants : maximum 20 personnes par groupe
    Prix : 120 € par groupe pour le guide, le prix d’entrée à la cathédrale n’est pas inclus et doit être payé par le responsable du groupe à l’accueil.
    Langues : néerlandais, français, anglais et allemand

    Info en réservations : info@topa.be. Veuillez réserver au moins trois semaines avant la visite.

    X